Voyage d’automne de la section AMOPA-21 

 

Nous sommes partis trente-neuf, amopaliens et amis, accompagnés d’André, très attentionné, efficace et germaniste, pour un parcours de 3217 kms en autocar à la rencontre de 9 des 16 Länder de la République Fédérale d’Allemagne, avec objectif principal « Berlin  capitale des faits d’Histoire » : voyage très bien organisé par l’agence « JIP Tours » qui sut, pour notre sécurité, désigner un de ses meilleurs chauffeurs, Michel, et pour notre curiosité intellectuelle, recruter Karin, une guide remarquable par sa grande compétence et ses connaissances touchant aux domaines historiques, sociologiques, économiques et culturels.

                       

 

2015 allemagne 01               2015 allemagne 02

De g à d Michel  et André                   Karin

 

L’Allemagne, avec 82 millions d’habitants, (densité de 230h/km²) est le pays le plus peuplé de l’Union européenne,  en raison d’un solde migratoire positif ; elle compte 15 villes de plus de 500 000 habitants. Toutefois lacs, rivières, forêts, marais et parcs  occupent  près de 30% du territoire, et ce même aux abords des grandes villes ; les  plus beaux   exemples étant la région de Stralsund et ses lacs,  POTSDAM et le Park Von  Sans-Souci (300 ha) et plus encore, à BERLIN, Charlottenburg Park, Tiergarten surplombant la Spree et  Grunewald (3000 ha) espaces de sports et de loisirs qui font partie de l’art de vivre desAllemands.

 

2015 allemagne 03 Eoliennes

 

2015 allemagne 04  Capteurs solaires photovoltaïques

 

 

Dès la première journée, étape de 802 kms jusqu’à WEIMAR, le temps semble long sur des  autoroutes en cours de rénovation, encombrées de nombreux camions, à l’image d’une économie prospère et innovante comme le confirment les horizons vallonnés plantés de nombreuses éoliennes ou les versants bien exposés couverts de capteurs solaires photovoltaïques, images que nous retrouverons jusqu’au terme de notre voyage sur l’ensemble du territoire allemand. L’activité industrielle se confirme aux abords des grandes villes et ce  jusqu’à DRESDE, « La FLORENCE de l’Elbe », où une usine de verre renommée,  implantée dans le Grosser Park, (non loin du palais baroque, restauré, de l’électeur de Saxe) assemble une berline de luxe, destinée à une clientèle aisée et uniquement sur demande.

« Les Hohenzollern, la dynastie qui a fait l’Allemagne (1061-1918) » tel est le titre du livre de  l’historien Henry BOGDAN et telle est l’histoire que nous avons suivie au cours de notre voyage, dans les villes,  où cette famille de monarques a séjourné, en édifiant des châteaux  prestigieux dignes de leurs rangs, princes-électeurs, margraves, rois ou  empereurs.

 

La première résidence médiévale des Hohenzollern se trouve à Nürnberg, métropole de Moyenne- Franconie ; le  Kaisersburg de  Friedrich  Barbarossa, agrandi sous le règne de Frédéric III comte de Zollern, – devenu par alliance burgrave Frédéric Ier de Nürnberg –,    se dresse sur une falaise  de grès, avec sa « chapelle  des païens » et sa tour ronde, dominant les toits très pointus, les tours de la vieille ville et les églises luthériennes, rivales, de Saint Sébald et Saint Laurent, proches de l’église gothique et catholique de Notre-Dame.

 

 

 2015 allemagne 07     2015 allemagne 06   

           Tour ronde                          Le château bâti en grès rouge

 

2015 allemagne 08

 

                                    Les toits pentus

 

2015 allemagne 09    2015 allemagne 10

                            Saint- Sébald                                                       Saint-Laurent

 

L’importance de Nürnberg s’explique par le fait que la Bulle d’Or de 1356 ordonne qu’à chaque nouvelle élection impériale le premier Reichstag se tienne dans le château de la ville laquelle  obtient,  à partir de 1423, le privilège de mettre en sécurité le trésor impérial.

 

Page suivante

 

                                                                      

Les activités passées
Accueil