logo

ville2 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LOGO+AMOPA 2012 compressé.jpg                                                  MOT DU PRÉSIDENT

 

         

 

L’année 2017 a été riche d’évènements multiples au niveau national notamment dans le secteur qui est le nôtre : l’éducation des jeunes.

De nombreuses réformes ont été engagées ou sont en cours. Celle qui m’a le plus touché, voire enthousiasmé, est celle concernant des CP des milieux défavorisés. Faire classe devant un beaucoup plus petit nombre d’élèves est sans aucun doute le signe du succès dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul.

Notre concours annuel « Défense et illustration de la Langue Française » souligne l’importance que nous attachons à la maitrise de l’écriture et de la lecture. Le palmarès met en évidence des lauréats qui ont découvert la puissance des mots et de la parole. Les mots écrits par ces jeunes auteurs expriment le monde entier. De nombreux lauréats luttent avec leurs mots contre les inégalités de la vie.

Continuons à mettre en avant le talent de ces jeunes. Mais n’oublions pas ceux qui, pour diverses raisons, sont nettement moins plongés dans notre société du savoir et sont ainsi porteurs d’un véritable handicap langagier. Comme l’écrit, Michel Berthet, notre président national, « ce qui nous porte, c’est l’ambition de contribuer à la réussite scolaire et sociale de tous ceux qui apprennent avec la volonté de soutenir le travail des maitres ».

Professeur Bernard Decaris,

Président de la section Côte d’Or de l’AMOPA.  

 

 

 

 

Lire page suivante: Petite histoire d’une section fière de son cinquantenaire.